Fauteuil # 2


Andrée Fortin (2015)
Yvan Lamonde (2000)
Mireille Barrière (1998)
Lucien Campeau (1973)
Louis-Philippe Audet (1959)
Victor Morin (1935)


Andrée Fortin

fortinAndrée Fortin est entrée comme professeure au département de Sociologie de l’Université Laval en juillet 1982 et elle y a poursuivi sa carrière jusqu’en août 2013, avant de prendre sa retraite. Elle a par la suite été nommée professeure émérite en 2014.

Andrée Fortin est une intellectuelle polyvalente qui compte à son actif une œuvre scientifique considérable et reconnue par ses pairs pour son originalité. Elle est l’auteure et la directrice de publication (seule ou en collaboration) de 19 livres ainsi que d’un très grand nombre d’articles scientifiques (plus de 68) et de chapitres de livres (plus de 75).

Andrée Fortin pratique la sociologie historique et elle est reconnue comme l’une des meilleures spécialistes en sociologie de la culture, de l’art et des intellectuels. Son ouvrage Passage de la modernité. Les intellectuels et la modernité 1778-2004, paru aux Presse de l’Université Laval en 1993 et réédité en 2006, cerne sur plus de deux siècles les grands courants, les paradigmes dominants, les débats et les enjeux de l’histoire intellectuelle du Québec. Elle a, en outre, publié des travaux de recherche sur diverses dimensions de la société québécoise, notamment sur les banlieues et le péri-urbain, les mouvements sociaux, le bénévolat, les régions ou encore la famille. Son dernier ouvrage Imaginaire de l’espace dans le cinéma québécois (Presses de l’Université Laval, 2014) s’inscrit dans la ligne de ses travaux sur l’imaginaire, la culture et la ville.

Son œuvre permet de dresser un véritable portrait du temps présent de la société québécoise, y projetant un éclairage inspiré de l’histoire. Son élection à un fauteuil au sein de la Société des Dix est donc hautement pertinente et bienvenue.

Adresse

Professeure émérite
Département de sociologie
Université Laval
Pavillon Charles-De Koninck
1030, avenue des Sciences-Humaines
Québec, G1V 0A6
Canada
Andree.Fortin@soc.ulaval.ca

Bibliographie sélective

Ouvrages

  • Jean-Philippe Warren et Andrée Fortin, 2015, Pratiques et discours de la contreculture au Québec, Québec, Septentrion.
  • Andrée Fortin, automne 2014, Imaginaire de l’espace dans le cinéma québécois, Québec, Presses de l’Université Laval.
  • Éric Gagnon, Andrée Fortin, Amélie-Elsa Ferland-Raymond, Annick Mercier, 2013, L’invention du bénévolat. Genèse et institution de l’action bénévole au Québec, Québec, Presses de l’Université Laval.
  • Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), 2011, La banlieue s’étale, Québec, Nota Bene.
  • Andrée Fortin, 2006, Passage de la modernité. Les intellectuels québécois et leurs revues (1778-2004), Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval.
  • Andrée Fortin et Duncan Sanderson, 2004, Espaces et identités en construction. Le Web et les régions du Québec, Québec, Nota Bene.
  • Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), 2002, La banlieue revisitée, Québec, Nota Bene.
  • Andrée Fortin, 2000, Nouveaux territoires de l’art. Régions, réseaux, place publique, Québec, Nota Bene.
  • Andrée Fortin (dir.), 2000, Produire la culture, produire l’identité ?, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval. (www.erudit.org/livre/CEFAN/2000-1/index.htm)

Articles dans des revues scientifiques

  • Andrée Fortin, 2017, « Non lieu ? Contours de la ‘‘petite’’ ville dans le cinéma québécois », Nouvelles vues, no 18.
  • Pascale Bédard et Andrée Fortin, 2016, « Un esprit libre », Recherches sociographiques, vol. LVII, nos 2-3, p. 583-597.
  • Andrée Fortin, 2016, « Famille, filiation et transmission dans le cinéma québécois », Recherches sociographiques, vol. LVII, no 1, p. 17-47.
  • Andrée Fortin, 2015, « Maisons de rêve et rêves de maison », Philo & Cie, no 11, mai-août, p. 38-40.
  • Andrée Fortin, 2013, « Un nouveau récit collectif dans le cinéma québécois : la centralité de la banlieue », Sociologie et sociétés, vol. XLV, no 2, p. 129-150.
  • Andrée Fortin, 2013, « La longue marche des carrés rouges », Recherches sociographiques, vol. LIV, no 3, p. 513-529.
  • Andrée Fortin, 2012, « De la liberté : le contexte d’un débat », Philo & Cie, no 3, Trudeau-Aquin, 50 ans plus tard, p. 6-9.
  • Andrée Fortin, 2011, « Le Temps Fou et Dérives : redéfinir l’ici et l’ailleurs du politique », Globe, Volume 14, no 2, p. 143-164.
  • Andrée Fortin, 2011, « Défis des villes du XXIe siècle », Lumen vitae, vol. XLVI, no 4, p. 381-390.
  • Andrée Fortin, 2011, « Présentation. Le devenir du Québec », Recherches sociographiques, vol. 52, no 1, p. 11-12. (www.erudit.org/revue/rs/2011/v52/n1/045830ar.html)
  • Andrée Fortin, 2011, « De l’art et de l’identité collective au Québec », Recherches sociographiques, vol. 52, no 1, p. 49-70. (www.erudit.org/revue/rs/2011/v52/n1/045833ar.html)
  • Andrée Fortin, 2010, « Les revues de gauche au Québec, 1960 et 1970 », Bulletin d’histoire politique, vol. 19, no 2, p. 78-86.
  • Marie-Pier Bresse, Andrée Fortin et Carole Després, 2010, « Se réinstaller après une relocalisation résidentielle involontaire : entre appréciation de son nouveau milieu et deuil de l’ancien », Lien social et Politiques, no 63, p. 133-141. (www.erudit.org/revue/lsp/2010/v/n63/044155ar.html)
  • Andrée Fortin et Carole Després, 2009, « Le choix du périurbain à Québec », Articulo – revue de sciences humaines [En ligne], 5 | 2009, http://articulo.revues.org/1416.
  • Andrée Fortin, 2009, « De la nostalgie », Recherches sociographiques, vol. L, no 1, p. 106-118. (www.erudit.org/revue/rs/2009/v50/n1/029971ar.html)
  • Dominique Morin et Andrée Fortin, 2008, « Comment la Vieille Capitale est-elle devenue vieillissante ? », Cahiers québécois de démographie, vol. 37, no 1, p. 97-130. (www.erudit.org/revue/cqd/2008/v37/n1/029641ar.html)
  • Andrée Fortin et Carole Després, 2008, « Le juste milieu : représentations de l’espace des résidants du périurbain de l’agglomération de Québec », Cahiers de géographie du Québec, volume 52, no 146, p. 153-174. (/www.erudit.org/revue/cgq/2008/v52/n146/019586ar.html)
  • Andrée Fortin, Marie-Hélène Villeneuve et Martin Rioux, 2008, « Jamais sans ma voiture ? Les banlieusards des franges de Québec », Recherches sociographiques, vol. XLIX, no 3, p. 447-473. (www.erudit.org/revue/rs/2008/v49/n3/019876ar.html)
  • Andrée Fortin, Carole Després, 2008, « Introduction : villes denses, villes diffuses, quelles mobilités pour quelles familles ? », Enfances, Familles, Générations, numéro spécial Le mode de vie des familles de banlieue : mobilité, intégration, sociabilité et différences entre les générations, (www.erudit.org/revue/efg/2008/v/n8/index.html).
  • Andrée Fortin, Richard Marcoux, 2008, « Présentation. La Ville de Québec : contrastes anciens et nouveaux », Recherches sociographiques, vol. XLIV, 1, p. 9-23. (www.erudit.org/revue/rs/2008/v49/n1/018191ar.html)
  • Andrée Fortin, Éric Gagnon, Amélie-Elsa Ferland-Raymond et Annick Mercier, 2007, « Les temps du soi. Bénévolat, identité et éthique », Recherches sociographiques, vol. XLVIII, no 1, p. 43-64. (www.erudit.org/revue/RS/2007/v48/n1/016206ar.html)
  • Andrée Fortin, 2007, « Une revue qui n’est pas à proprement parler un bulletin : un véhicule de l’engagement intellectuel », Bulletin d’histoire politique, vol. 15, no 3, p. 11-22.
  • Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon, 2005, « Design urbain en collaboration. Bilan et enjeux », Géocarrefour. Revue de géographie de Lyon, vol 80, no 2, p. 145-154 (http://geocarrefour.revues.org/8460)
  • Éric Gagnon et Andrée Fortin, 2005, « Réseaux et appareils ou du bon usage de la typologie chez Vincent Lemieux », Cahiers de recherche sociologique, no 40, p. 251-265. (www.erudit.org/revue/crs/2005/v/n40/1002424ar.pdf)
  • Andrée Fortin, 2005, « De l’intellectuel désincarné et d’un Québec évanescent. Intellectuels et revues au Québec, 1995-2004 », vol. 8, no 1, p. 23-37. (www.revueargument.ca/article/2005-10-01/329-de-lintellectuel-desincarne-…)
  • Mélanie Bédard, Andrée Fortin, 2004, « Intimité, mobilité et urbanité en 1978 et 2000 », Recherches sociographiques, vol. XLV, no 3, p. 493-519. (www.erudit.org/revue/rs/2004/v45/n3/011467ar.pdf).
  • Gilles Gagné, Andrée Fortin, 2004, « L’antilibéralisme au Québec au XXe siècle. Présentation », Recherches sociographiques, vol. XLV, no 2, p. 213-217. (www.erudit.org/revue/rs/2004/v45/n2/009646ar.pdf)
  • Éric Gagnon, Andrée Fortin, Amélie-Elsa Ferland-Raymond et Annick Mercier, 2004, « Donner du sens. Trajectoires de bénévoles et communautés morales », Lien social et politique, no 51, p. 49 -57. (www.erudit.org/revue/lsp/2004/v/n51/008869ar.pdf)
  • Andrée Fortin et Duncan Sanderson, 2003, « Sites web et identités en région au Québec », Cahiers de Géographie du Québec, vol. 47, no 131, p. 263-276. (www.erudit.org/revue/cgq/2003/v47/n131/007575ar.pdf)
  • Andrée Fortin et Mélanie Bédard, 2003, « Citadins et banlieusards : représentations, pratiques et identités », Canadian Journal of Urban Research/Revue canadienne de recherche urbaine, vol. 12, no 1, p. 124-142. proquest.umi.com/pqdlink?index=10&did=636476601&SrchMode=3&sid=1&Fmt=3&VInst=PROD&VType=PQD&RQT=309&VName=PQD&TS=1171976466&clientId=9268&aid=1#fulltext
  • Éric Gagnon et Andrée Fortin, 2002, « Le temps et l’espace de l’engagement bénévole. Essai de définition », Nouvelles pratiques sociales, vol. 15, no 2, p. 66-76. (www.erudit.org/revue/nps/2002/v15/n2/008915ar.pdf)
  • Andrée Fortin, 2002, « Un don de Jacques T. Godbout », Argument, vol. 4, no 2, p. 144-146 (www.revueargument.ca/article/2002-03-01/204-un-don-de-jacques-t-godbout….).
  • Andrée Fortin, 2002, « Territoires de l’identité, territoires de la culture », Organisations et territoires, vol. 11, no1, p. 39-42.
  • Dominique Morin, Andrée Fortin et Carole Després, 2000, « À des lieues du stéréotype banlieusard : les banlieues de Québec construites dans les années 1950 et 1960 », Cahiers québécois de démographie, vol. 29, no 2, p. 335-356. (www.erudit.org/revue/cqd/2000/v29/n2/010291ar.pdf)
  • Andrée Fortin, Duncan Sanderson, Sylvie Harvey et Rosalie Séguin-Noël, 2000, « La communauté : du municipal au virtuel. Une étude de cas », Ethnologies, vol. 22, no 2, p. 195-207.

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • Andrée Fortin, 2015, « Tourisme culturel et développement régional : une typologie des modèles québécois », dans Myrtille Roy-Valex et Guy Bellavance (dirs), Arts et territoires à l’ère du développement durable. Vers une nouvelle économie culturelle ?, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 177-201.
  • Andrée Fortin, 2015, « Politiques et imaginaire de la ville », dans : Jean-Philippe Meloche et Juan Torres (dirs), Vivre en famille au cœur de la ville, Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, p. 75-90.
  • Carole Després, Geneviève Vachon, Andrée Fortin, Pierre Gauthier et Pierre Larochelle, 2014, « Inertie des habitus et évolution des types architecturaux dans l’habitat de banlieue au Québec », dans : Roderick J. Kawrence et Gilles Barbey (dirs), Repenser l’habitat. Donner un sens au logement, Gollion (Suisse), Infolio, p. 237-277.
  • Andrée Fortin et Éric Gagnon, 2014, « Le bénévolat aujourd’hui », Culture
  • philanthropique : visages et transformations. Actes du Sommet, Éléments de synthèse et perspectives d’avenir, Québec, Institut Mallet, p. 51-65.
  • Andrée Fortin, 2014, « Le cinéma et l’imaginaire de la ville : le récit des images », dans : Sandra Breux, Jean-Pierre Collin et Catherine Gingras (dirs), Représenter l’urbain : apports et méthodes, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 123-145.
  • Andrée Fortin, 2013, « Parcours familiaux dans la ville étalée », dans : Stéphanie Gaudet, Nathalie Burlone et Maurice Lévesque (dirs), Repenser la famille et ses transitions. Repenser les politiques publiques, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 149-171.
  • Carole Després, Andrée Fortin, Geneviève Vachon, 2012, « Requalifying Aging Suburbs to Counter Urban Sprawl : The Contribution of GIRBa to Cultural Sustainability », dans : Roderick J. Lawrence, Hulya Turgut, Peter Kellett (dirs), Requalifying the Built Environment. Challenges and Responses, Cambrige (Mass.), Hogrefe, p 135-160.
  • Andrée Fortin et Olivier Cournoyer Boutin, 2011, « L’étalement (péri)urbain et ses paradoxes ou la croissance et la décroissance de secteurs périurbains de Québec », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue s’étale, Québec, Nota Bene, p. 139-169.
  • Audrey Walker et Andrée Fortin, 2011, « La banlieue, le lieu idéal pour élever des enfants ? », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue s’étale, Québec, Nota Bene, p. 203-227.
  •  Andrée Fortin et Carole Després, 2011, « Le rapport à la nature et le choix du périurbain : un mode de vie ou un milieu de vie ? », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue s’étale, Québec, Nota Bene, p. 229-247.
  •  Andrée Fortin et Carole Després, 2011, « Le rôle des habitus résidentiels dans la localisation périurbaine », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue s’étale, Québec, Nota Bene, p. 249-287.
  •  Andrée Fortin, Marie-Hélène Villeneuve et Martin Rioux, 2011, « Jamais sans ma voiture », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue s’étale, Québec, Nota Bene, p. 289-319.
  •  Jacky Rioux et Andrée Fortin, 2011, « Les déplacements liés à la consommation en territoire périurbain », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue s’étale, Québec, Nota Bene, p. 321-247.
  • Carole Després, Geneviève Vachon, Andrée Fortin, 2011, « Implementing Transdisciplinarity : Architecture and Urban Planning at work », in : Isabelle Doucet and Nel Janssens (eds), Transdisciplinarity Knowledge Production in Architecture and Urbanism : Towards Hybrid Modes of Inquiry, New York, Springer, p. 33-49.
  • Andrée Fortin et Carole Després, 2010, « Vieillir en milieu rurbain au Québec : le choix résidentiel des ainés », dans Jean-Yves Authier, Catherine Bonvalet et Jean-Pierre Lévy (dirs), Élire domicile. La construction sociale des choix résidentiels, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, p. 271-292.
  •  Andrée Fortin, 2009, « Ouvrir le pays. Récits de trajectoires », dans : Laurier Turgeon (dir.), Territoires, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 65-82.
  •  Andrée Fortin, Geneviève Vachon, Carole Després, Florent Joerin, GianPiero Moretti, 2008, « Design urbain en collaboration : le projet Pacte-Myrand. Bilan et enjeux », Actes de la Conférence Outils pour décider ensemble (OPDE), Québec, Chaire en aide à la décision, CRAD, Université Laval. (cédérom)
  •  Carole Després, Andrée Fortin, Florent Joerin, Geneviève Vachon, Elise Gatti, GianPiero Moretti, 2008, « Retrofitting Postwar Suburbs : A Collaborative Design Process », in : Gertrude Hirsch Hadorn et al., (eds), Handbook of Transdisciplinary Research, Berlin, Springer, p. 327-341.
  •  Geneviève Vachon, Carole Després, Aurore Nembrini, Florent Joerin, Andrée Fortin, GianPiero Moretti, 2007, « Collaborative Planning  and Design : A Sustainable Neighborhood for a University Campus », in : Kevin Thwaites et al (eds) Urban Sustainability through Environmental Design: Approaches to time-people-place responsive urban spaces, New York, Spon Press, 129-135.
  •  Carole Després, Andrée Fortin, Geneviève Vachon, 2007, « Adapter le territoire : avenues et enjeux pour les banlieues de Québec » dans : Jacques Palard et Jean Vézina (dirs), Vieillissement : santé et société. Défis et perspectives, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 117-129.
  •  Andrée Fortin, 2007, « Ici et là, les lieux de l’imaginaire », dans : Marie-Charlotte De Koninck (dir.), Territoires. Le Québec. Habitat, ressources et imaginaire, Québec, Musée de la Civilisation et MultiMondes, p. 65-72.
  •  Andrée Fortin et Éric Gagnon, 2007, « Familles en mutation », dans : Henri Dorvil (dir.), Traité des problèmes sociaux. Tome III, Québec, Presses de l’Université du Québec, p. 231-248.
  •  Andrée Fortin, 2007, « Conférence d’ouverture. Pour une communauté aux couleurs de ses familles », Actes des États généraux sur la famille, Montréal, Confédération des organismes familiaux du Québec (COFAQ), p. 4-8.
  • Andrée Fortin, 2006, « Le premier sociologue montréalais », dans : Céline Saint-Pierre et Jean-Philippe Warren (dirs), Sociologie et société québécoise. Présences de Guy Rocher, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, p. 147-160.
  •  Andrée Fortin, 2006, « Rural/urbain. Allers-retours », dans : Martin Robitaille, Jean-François Simard et Guy Chiasson (dirs), L’Outaouais au carrefour des modèles de développement, Gatineau, Centre de recherche sur le développement territorial, Université du Québec en Outaouais, p. 119-132.
  •  Andrée Fortin, 2005, « Tourisme et identité territoriale », Actes de l’Université rurale 2005, http://www.uqo.ca/urq2005/documents/fortindoc.pdf ou http://www.soc.ulaval.ca/site/document/pdf/Textes%20professeurs/Fortin/Fortin%20-%20URQ.pdf.
  •  Andrée Fortin, 2005, « Espace social, réseau et communauté à l’ère d’Internet » dans Francine Saillant et Éric Gagnon (dirs), Communautés et socialités. Formes et force du lien social dans la modernité tardive, Montréal, Liber, p. 95-107.
  •  Andrée Fortin, 2003, « Les organismes et groupes communautaires », dans Vincent Lemieux, Pierre Bergeron, Clermont Bégin, Gérard Bélanger (dirs), Le système de santé au Québec. Organisations, acteurs, enjeux, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 201-226.)
  •  Andrée Fortin, Duncan Sanderson, Rosalie Séguin-Noel et Sylvie Harvey, 2003, « La projection des organisations volontaires et municipales dans le monde virtuel », dans : Pierre Beaucage et Jean-Pierre Dupuis (dirs), Des sociétés en mutation, Québec, Nota Bene, p. 97-117.
  •  Duncan Sanderson et Andrée Fortin, 2002, « Penser et observer les communautés géographiques dans l’espace virtuel. Le cas de Trois-Rivières », dans : Francis Jauréguiberry et Serge Proulx (dirs), Internet, nouvel espace citoyen, Paris, L’Harmattan, p. 109-123.
  •  Andrée Fortin, 2002, « L’art et la place publique », dans : Denise Lemieux (dir.) et Marc-André Lessard et alii (coll.), Traité de la culture, Québec, Presses de l’Université Laval et Éditions de l’IQRC, p. 595-605.
  •  Duncan Sanderson, Andrée Fortin, 2002, « The use of cyberspace by social and geographic communities », in : Fay Sudweeks and Charles Ess (eds), Cultural Attitudes towards Technology and Communication 2002, Murdoch (Australia), School of Information Technology, Murdoch University, p. 267-280.
  • Andrée Fortin, 2002, « La banlieue en trois temps », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue revisitée, Québec, Nota Bene, p. 49-72.
  •  Andrée Fortin, 2002, « Territoires d’appartenance », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue revisitée, Québec, Nota Bene, p. 133-149.
  •  Dominique Morin et Andrée Fortin, 2002, « Présentation de l’enquête », dans : Andrée Fortin, Carole Després et Geneviève Vachon (dirs), La banlieue revisitée, Québec, Nota Bene, p. 123-132.
  •  Duncan Sanderson et Andrée Fortin, 2001, « The projection of geographical communities into cyberspace », in : Sally R. Munt (ed.), Technospaces. Inside the New Media, London, Continuum, p. 189-204.
  •  Carole Després et Andrée Fortin, 2000, « La requalification et la densification des banlieues pavillonnaires au Québec », dans : O. Söderström, E. Cogato Lanza, R.J. Lawrence et G. Barbey (dirs), L’usage du projet. Pratiques sociales et conception du projet urbain et architectural, Lausanne, Payot, 2000, p. 147-161.
  •  Andrée Fortin et Duncan Sanderson, 2000, « Les dynamiques communautaires et territoriales derrière la page », dans : Danielle Lafontaine et Nicole Thivierge (dirs), Le Développement et l’aménagement des régions fragiles à l’ère des mutations globales, Rimouski et Chicoutimi, GRIDEQ-GRIR, collection Tendances et débats en développement régional, p. 135-149. (http://semaphore.uqar.ca/480/)
  •  Andrée Fortin, 2000, « Lieux communs, espace public et postmodernité », dans : Manon Brunet et Pierre Lanthier (dirs), L’inscription sociale de l’intellectuel, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval/L’Harmattan, p. 245-255.
  •  Andrée Fortin, 2000, « Entretien avec Richard Martel », dans : Guy Bellavance (dir.), Monde et réseaux de l’art. Diffusion, migration et cosmopolitisme en art contemporain, Montréal, Liber, p. 71-77.

 

Fauteuil # 2


Yvan Lamonde

lamondeYVAN LAMONDE est philosophe et historien de formation. Il enseigne la littérature et l’histoire au Département de langue et littérature françaises de l’Université McGill.
Il a été lauréat du Prix du Gouverneur général du Canada pour sa biographie de Louis-Antoine Dessaulles et récipiendaire de la bourse de recherche Killam. Il a co-dirigé avec Patricia Fleming de l’Université de Toronto le projet en six volumes (trois en français et trois anglais) d’une Histoire du livre et de l’imprimé au Canada , des débuts à 1970.

Son essai Histoire sociale des idées au Québec (1760-1896) : Vol. I a obtenu le Prix Raymond-Klibansky de la Fédération canadienne des sciences humaines et sociales, pour le meilleur ouvrage de langue française en sciences humaines (2000-2001).

Auteur d’une cinquantaine de volumes et de plus de 150 d’articles scientifiques, il a publié le tome II de son Histoire sociale des idées au Québec (1896-1960) et il travaille au tome III, « La modernité au Québec (1929-1960). La victoire différée du présent sur le passé ».

Il est membre de l’Académie des lettres du Québec et de l’Académie des arts, des lettres et des sciences du Canada

Adresse:

Département de langue et littérature françaises,
Pavillon des Arts 255B
Université McGill,
853 rue Sherbrooke, ouest,
Montréal (Québec)
Canada H3A 2T6

Téléphone: (514) 486-0705
Courriel: Yvan.Lamonde@McGill.ca
Site internet avec bibliographie : www.arts.mcgill.ca/programs/french/public_lamonde.html

Volumes publiés (sélection)

  • Historiographie de la philosophie au Québec (1853-1971), Montréal, HMH (Cahiers du Québec, Philosophie), 1972, 241 p.
  • Louis-Adolphe Pâquet (1859-1942), Montréal, Fides (Classiques canadiens), 1972, 86 p.
  • Guide d’histoire du Québec, Québec, Éditions du Boréal Express, (Collection Mékinac), 1976, 94 p.
  • Les bibliothèques de collectivités à Montréal (17e – 19e siècles), Montréal, Ministère des Affaires culturelles, Bibliothèque nationale du Québec, 1979, 139 p.
  • La philosophie et son enseignement au Québec (1665-1920), Montréal, Hurtubise-HMH (Collection Philosophie), 1980, 312 p.
  • La culture ouvrière à Montréal (1880-1920), Québec, IQRC, 1982. (Avec Lucia Ferretti et Daniel Le Blanc), 179 p.
  • Je me souviens. La littérature personnelle au Québec (1860-1980), Québec, IQRC, 1983, 275 p.
  • Les bibliothèques personnelles au Québec. Inventaire analytique etpréliminaire des sources, Montréal, Bibliothèque nationale du Québec, 1983, 132 p. (Avec Daniel Olivier).
  • L’imprimé au Québec. Aspects historiques (18e-20e s.), Québec, Institutquébécois de recherche sur la culture, 1983, 368 p. (Sous la direction díYvan Lamonde).
  • L’avènement de la modernité culturelle au Québec, Québec, IQRC, 1986, 319 p. (Sous la direction díYvan Lamonde et díEsther Trépanier).
  • Le parc Sohmer de Montréal 1889-1919. Un lieu populaire de culture urbaine, Québec, IQRC, 1986, 231 p. (Avec Raymond Montpetit).
  • Guide de la littérature québécoise. Montréal, Boréal, 1988, 156 p. (Avec Marcel Fortin et François Ricard).
  • L’histoire des idées au Québec (1760-1960). Bibliographie des études, Montréal, Bibliothèque nationale du Québec, 1989, 167 p.
  • La librairie et l’édition à Montréal, 1776-1920, Montréal, Bibliothèque nationale du Québec, 1991, 198 p.
  • Gens de parole. Conférences publiques, essais et débats à l’Institut canadien de Montréal, 1845- 187l, Montréal, Boréal, 1991, 176 p.
  • Territoires de la culture québécoise, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1991, 293 p.
  • « Cité libre »: une anthologie, Montréal, Editions internationales Alain Stanké, 1991, 413 p. (Collaboration de Gérard Pelletier).
  • Un Canadien français en Belgique au XIXe siècle. La correspondance de Louis-Antoine Dessaulles (1875-1878), Bruxelles, Académie royale de Belgique, 1991, LII-190p. (Avec Eliane Gubin).
  • Appropriations culturelles du nouveau continent. Québec, 1800-1960.
  • Louis-Antoine Dessaulles. Un seigneur libéral et anticlérical, Montréal, Fides, 1994, 369 p.
  • Louis-Antoine Dessaulles, Écrits, édition critique, Montréal, PUM (« Bibliothèque du Nouveau Monde »), 1994, 382 p.
  • Données statistiques sur la culture au Québec (1760-1900), Chicoutimi, Institut interuniversitaire de recherches sur les populations [IREP], 1996, 169 p. (Avec Claude Beauchamp).
  • Québécois et américains. La culture québécoise aux 19e et 20e siècles, Montréal, Fides, 1995, 418 p. (Sous la direction díYvan Lamonde et de Gérard Bouchard).
  • Combats libéraux au tournant du XXe siècle, Montréal, Fides, 1995, 285 p. (Sous la direction díYvan Lamonde).
  • L’histoire de la culture et de l’imprimé. Hommages à Claude Galarneau, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1996, 239 p. (Sous la direction díYvan Lamonde et de Gilles Gallichan).
  • La nation dans tous ses États. Le Québec en comparaison. Montréal-Paris, L’Harmattan, 1997,350 p. (Sous la direction díYvan Lamonde et de Gérard Bouchard).
  • Louis-Joseph Papineau. Un demi-siècle de combats. Interventions publiques, Montréal, Fides, 1998, 660 p. Choix de textes et présentation par Y. Lamonde et Claude Larin.
  • Le rouge et le bleu. Anthologie de la pensée politique au Québec de la Conquête à la Révolution tranquille, Montréal, Fides, 1999, 576 p. (Avec Claude Corbo).
  • Histoire sociale des idées au Québec (1760-1896), Montréal, Fides, 2000, 572 p.
  • La littérature personnelle au Québec (1980-2000) , Montréal, Bibliothèquenationale du Québec, 2000, 100 p. (avec Marie-Pierre Turcot).
  • Etienne Parent, Discours, édition critique par Claude Couture et Yvan Lamonde, Montréal, PUM (« Bibliothèque du Nouveau Monde »), 2000, 463 p.
  • Allégeances et dépendances. Histoire d’une ambivalence identitaire, Québec, Nota Bene, 2001,245 p.
  • Trajectoires de l’histoire du Québec, Montréal et Québec, Fides et le Musée de la civilisation (« Les grandes conférences » du Musée), 2001, 45 p.

Fauteuil # 2


Mireille Barrière

1- Biographie

mireille-barriereMireille Barrière a fait carrière dans l’enseignement au secondaire public et dans la fonction publique municipale et provinciale de 1962 à 1997, tout en poursuivant ses recherches sur le théâtre lyrique à Montréal. Sa monographie, L’Opéra français de Montréal. L’étonnante histoire d’un succès éphémère a remporté en 2002 le prix Opus du livre musical de l’année décerné par le Conseil québécois de la musique. Elle est membre de la Société québécoise de recherche en musique, de la Société québécoise d’études théâtrales, de l’Association internationale des études québécoises, de la Société historique de Montréal, et chercheuse associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises.

Coordonnées: mireille.barriere@videotron.ca

2- Articles publiés dans Les Cahiers des Dix

Titre Parution

    • Le goupillon, le maillet et la censure du théâtre lyrique à Montréal (1840-1914) 54 (2000), p. 119-135

3- Principales publications

Ouvrages

      • L’Opéra français de Montréal : l’étonnante histoire d’un succès éphémère, 1893-1896. [Saint-Laurent], Fides, 2002. Prix Opus 2002 du Livre de l’année, décerné par le Conseil québécois de la musique.
      • Les 100 ans du prix d’Europe. Le soutien de l’État à la musique de Lomer Gouin à la Révolution tranquille. Québec, PUL, coll. Chaire Fernand-Dumont sur la culture, 2012. Directrice et auteure.

Articles et chapitres de livres

    • « Kate M. Horn Buckland », Dictionnaire biographique du Canada, vol. XII; Dictionnaire biographique du Canada en ligne, http://www.biographi.ca/FR/index.html
    • « John Bolingbroke Sparrow », Dictionnaire biographique du Canada, vol. XIV; Dictionnaire biographique du Canada en ligne, http://www.biographi.ca/FR/index.html
    • « Paul Cazeneuve » et « Eugène Lassalle », Dictionnaire biographique du Canada, vol. XV; Dictionnaire biographique du Canada en ligne, http://www.biographi.ca/FR/index.html.
    • « Oscar O’Brien », « Henri Miro » et « Albertine Morin-Labrecque », New Grove Dictionary of Opera, vol. III, Stanley SADIE, éd., Londres, Macmillan Press Limited, 1992.
    • « Montréal, microcosme du théâtre lyrique nord-américain », BOUCHARD, Gérard et Yvan LAMONDE, dir. Québécois et Américains. La culture québécoise aux XIXe et XXe siècles, Montréal, Fides, 1997.
    • « Ascension et chute de l’Opéra français de Montréal », Les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, 4, 1 (juin 2000) : 71-81.
    • « Le goupillon, le maillet et la censure du théâtre lyrique à Montréal (1840-1914) », Les cahiers des dix, 54 (2000) : 119-137.
    • « Wilfrid Pelletier », Dictionnaire biographique du Canada en ligne, http://www.biographi.ca/fr/bio/pelletier_wilfrid_21F.html.
    • « Jean-Baptiste Dubois », Dictionnaire biographique du Canada en ligne, http://www.biographi.ca/fr/bio/dubois_jean_baptiste_16F.html.
    • « Les origines de l’Opéra du Québec (1967-1971). Le rêve avorté d’un opéra d’État », Les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, 12 (1-2) : 19-31.
    • « Les conditions de travail des artistes de la scène au Québec (1893-1914), Revue d’histoire de l’Amérique française, 67, 2 (automne 2013) : 138-163.
    • « De l’intime au public : les étudiants et la vie musicale à Montréal (1893-1899) », communication présentée au colloque Autour de l’École littéraire de Montréal, le 24 avril 1999. Publiée dans La Vie culturelle à Montréal autour de 1900. Montréal, Fides, 2005. Participation à la production du CD d’accompagnement, avec Marie-Thérèse Lefebvre et Réjean Coallier.
    • « Lomer Gouin et la culture. L’appropriation d’un rôle », introduction aux actes du colloque sur le centenaire du prix d’Europe, tenu le 10 juin 2011 à l’UQAM; et « Lomer Gouin et la création du prix d’Europe (1911) De l’État discrétionnaire à l’État mécène », communication au colloque sur le centenaire du prix d’Europe, publiées dans Les 100 ans du prix d’Europe. Le soutien de l’État à la musique de Lomer Gouin à la Révolution tranquille ».

Fauteuil # 2