Vidéos

► Culture

Robert Bourassa et la culture

De 1970 à 1976, au Québec, se profile un élargissement de la notion même de culture qui ne se limite plus aux arts, aux lettres et au patrimoine. La recherche d’une politique culturelle pour le Québec est ainsi étroitement liée à l’affirmation d’une politique des communications. [source]


« J’ai pensé à vous… », cartes postales et artisanat textile

D’abord pour la correspondance d’affaire, la carte postale sert souvent d’outil publicitaire en étant produite par des boutiques, des ateliers ou des sites à visiter; des produits sont ainsi promus, notamment comme souvenirs à rapporter. Certaines cartes mettent en valeur l’artisanat textile; elles retiennent ici notre attention. [source]


J’ai la mémoire qui tourne

Cette « mémoire qui tourne » est une mémoire visuelle. Une mémoire en images. Quelles sont ses lignes de force ? Comment se construit une mémoire collective à partir de films de famille ? La sociologue Andrée Fortin analyse ici comment s’est construit cette mémoire collective avec la série télévisée « J’ai la mémoire qui tourne ». [source]


Tit-Coq de Gratien Gélinas (1948)

Dès sa création en 1948, Tit-Coq de Gratien Gélinas est reçu non seulement comme la « première » pièce de son auteur, mais aussi comme l’acte de naissance du théâtre canadien-français. Au fil de la réception critique (dramatique et littéraire) s’imposera cette idée d’un acte fondateur du théâtre et des textes dramatiques québécois dans l’histoire littéraire.


► Politique

Émancipation coloniale, les causes de son inachèvement

On s’interrogera sans doute sur l’idée même de ce « regard clinique » sur les causes de l’inachèvement des projets d’émancipation coloniale de 1837 et de 1838 au Bas-Canada. Un regard clinique n’est pas une autopsie ! Le propos est d’identifier, de pondérer et de hiérarchiser ces causes. [source]


Le coup d’état manqué de 1869

En décembre 1869, un épisode peu connu s’est déroulé dans les coulisses de l’Assemblée législative à Québec. Le fragile gouvernement Chauveau a alors subi l’assaut d’un petit groupe de conservateurs anglo-montréalais qui souhaitaient prendre le contrôle de l’État québécois naissant et ramener la capitale de Québec à Montréal. [source]


Louis-Joseph Papineau et la violence

La liberté vaut-elle qu’on verse une goutte de sang pour elle, demandait Daniel O’Connell ? Quel fut le rapport de Papineau à la violence, aux armes, à la prise d’armes ? À partir de ses positions sur le système seigneurial, les relations ethniques, la langue et la religion, l’analyse scrute l’outillage mental à partir duquel le leader patriote pouvait penser la radicalité physique. [source]


Louis-Joseph Papineau et ses détracteurs

Après 1834, les nombreux textes dédiés à Papineau le personnifient sous les traits d’un révolutionnaire français, parfois même de Robespierre, témoignent de la vigueur de la tradition anti-jacobine au Bas-Canada. Dans tous les cas, la figure de Papineau vient à incarner certains prototypes bien établis dans l’univers discursif de l’époque. [source]


► Société

Les aspirations des familles québécoises, de 1959 à 2013

Les aspirations des familles caractérisent ce qui est jugé désirable pour le bien-être de leurs membres une fois satisfaits les besoins de base. Les biens et services désirés doivent être perçus comme étant accessibles. L’examen des données de trois enquêtes comparables menées au Québec en 1959, 1977 et 2013 permet la comparaison dans le temps des aspirations des familles.


Voix d’esclaves autochtones et d’esclavagistes en Nouvelle-France

L’affaire Constant révèle les dynamiques de pouvoir qui régissent la maison entièrement féminine dans laquelle est perpétré le crime d’un esclave Panis en 1757. Elle permet « d’entendre » les voix des esclaves autochtones et de prendre la mesure de leur agentivité (ou horizon d’action pensé et vécu).